LORETTE

2018

Entre pièce de villégiature et mobilier de jardin iconique mais décomplexé, la chaise Lorette vient s’inscrire comme le nouvel acte de l’Odyssée liant Frédéric Sofia et la société Fermob. Un acte revendiqué, fruit d’un long travail de maturation rassemblant au sein d’un projet homogène, des concepts, des valeurs et des influences variées. Lancée officiellement en septembre 2017, lors du Salon Maison & Objet à Paris, Lorette revisite le mythe de la campagne, sans sa rusticité. Cette belle campagne française, fantasmée par les hommes des villes et par les étrangers, en mal de déjeuner sur l’herbe et de ruralité. Pensée pour parfaire les charmes séculaires des résidences secondaires dignes de nom, ce nouveau scénario d’assise reprend tout en les transcendant, nombres des codes usuels du mobilier champêtre présent dans l’imaginaire collectif. Structure toute acier, ses patins de pieds ravivent les stigmates anciens des vieilles chaises en fer forgé, montées sur de micro-galettes pour ne pas s’enfoncer en terre. Les motifs inspirés des Moucharabiehs rappellent le principe de cannage des grilles de jardin, ici travaillé façon monogramme, comme un ultime clin d’œil à l’univers du luxe et à cette élégance notoire, venant raffiner l’hexagone, à même ses jardins et champs. Objet hybride à la croisée des chemins, Lorette fleure bon le dimanche à la campagne, déclinée selon la palette de couleurs Fermob, en version chaise, table et bridge. On imagine alors aisément ses futures extensions, du banc au siège conversation. Pour admirer au loin ou au sein-même des cités, cette essentialité vernaculaire, ici revisitée au chic réputé parfaitement français. YS

Matériaux : Acier peint
Dimensions : Chaise 52x54x84cm
Produit par : Fermob, France